RETOUR
Signature de la déclaration d’intention entre la France et Maurice, portant création du « Réseau des études françaises à Maurice »
Déclaration d’intention entre la France et Maurice : Réseau des études françaises à Maurice
jeudi 20 févr. 2020

Le « Réseau des études françaises à Maurice » REFM réunit l’ensemble des institutions mauriciennes et françaises, publiques et privées, proposant des cursus français, aboutissant à la délivrance de diplômes français à Maurice. Avec le soutien des autorités françaises et mauriciennes, ces institutions ont constitué un réseau, permettant de porter une communication commune de leur offre d’études françaises au-delà des frontières mauriciennes, laquelle s’apparente à un véritable Campus France- Maurice d’études supérieures.  

Maurice est, en effet, un des pays, voir le pays proposant le plus de formations aboutissant à une diplomation française en Afrique.  Plus de 66 cursus, relevant d’initiatives privées et séparées, dont certaines datent de plus de 30 ans, sont dispersées et ne sont pas perçues dans leur ensemble. Les dispositifs sont variés : Campus délocalisés au sein de Médine UNICITI, (ENSA Nantes, Centrale Nantes, Université Panthéon Assas pour le droit), de co-diplomation (Universités des Mascareignes et Universités de Limoges, de la Réunion, de Sofia Antipolis, bientôt de Caen, université de Maurice et université de Cergy Pontoise), de double diplomation ( CTC/Curtin Mauritius avec Toulouse Business School ), de formations hybrides, de formation à distance avec tutorat rapproché (MMCI Bs avec rectorat de La Réunion, l’IAE de Poitiers, l’université d’Angers, l’université de La Réunion), de formation « Executive » d’Analysis Institute of Management avec l’université de Paris Dauphine et l’IAE de Paris La Sorbonne…. Les diplômes délivrés vont du BTS au Master. Les partenaires des deux côtés s’avèrent être privés et publics.

Leur rassemblement en une seule entité, permettra grâce à une communication facilitée, à la fois de contribuer plus efficacement au « knowledge hub » voulu par le gouvernement mauricien et de mettre en évidence la projection très significative des établissements d’enseignements supérieur français à Maurice, en droite ligne avec la nouvelle stratégie d’attractivité des étudiants étrangers de la France.

Ce REFM présente en effet de nombreux attraits tant pour des étudiants africains qu’asiatiques et spécifiquement Indiens, en termes de bilinguisme français anglais, de diversité culturelle, facteur d’intégration, de sécurité et de stabilité politique, de moindre cout, mais également d’économie émergente bénéficiant d’un dynamisme entrepreneurial très inspirant.

La constitution de ce réseau a fait l’objet, à l’occasion de la visite à Maurice du ministre de l’Europe des affaires étrangères de la république française, Monsieur Jean Yves LE DRIAN, de la signature avec  Madame Leela Devi DOOKUN-LUCHOOMUN, Vice première ministre, Ministre de l'Education, de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie, d’une déclaration d’intention, mettant en lumière la volonté des deux pays de coopérer à la réussite et au développement de ce réseau.

Le réseau va maintenant travailler sur son identité  visuelle, établir un catalogue des formations françaises concernées, et prévoit de créer un site internet et un support papier, afin de pouvoir communiquer via le réseau des Espaces Campus France en Afrique et en Asie.