retour
Nuit de la création
Nuit de la création
vendredi 23 oct. 2020

Dans le cadre de ses activités de soutien à la création et à la mobilité des artistes mauriciens, l’IFM a financé en 2019 des programmes de résidence et des bourses de formation en France permettant l’accueil et l’accompagnement d’artistes mauriciens, dont la Cité des Arts de la Réunion. Cette soirée sera l’occasion de présenter une restitution publique de ces temps de recherche et de création.

Les temps d’expérimentation et de recherche sont indispensables à la création artistique, pour approfondir son travail, étoffer son réseau, se confronter à des professionnels et à des publics dans des étapes de création.  Les résidences d’artistes offrent un espace de travail et des conditions techniques et matérielles dédiés exclusivement à la création, pour laisser la place à l’imagination, concentrer toute son attention sur la production artistique, loin des préoccupations matérielles du quotidien.

En 2019, l’Institut français de Maurice s’associe à la Cité des Arts de La Réunion, pour lancer pour la première année un appel à candidatures pour des résidences de création artistique à l’intention des artistes et des équipes artistiques implantées à Maurice.

Ce programme s’inscrit dans une volonté de :
-        Soutenir la création mauricienne dans sa diversité, accompagner les projets innovants dans les secteurs des arts du spectacle, arts visuels et musique.  
-        favoriser la professionnalisation et la diffusion des équipes artistiques mauriciennes, avec une attention particulière aux projets innovants et collaboratifs.
-        Encourager la coopération et le dialogue entre acteurs culturels et artistes des deux îles.


Guillaume Clarisse a fait ses études aux beaux-arts de la Réunion et un an d'Erasmus à Turin où il a découvert la 3D.
Génographie est un projet d'art génératif à partir de données généalogiques. En reprenant les codes de la psycho généalogie et l'esthétique minimaliste et froide associée aux graphes, cette installation génère des paysages et montagnes racontant des histoires plus chaleureuses et personnelles.

Sébastien Tahucatte est dessinateur et graphiste. Il présentera des dessins de cartes de tarot et ses travaux de recherches effectués à la Cité des Arts.

Alix Le Juge, née en Afrique du Sud, vit à Maurice depuis 1991. Diplômée en graphisme de Durban, elle enseigne à Promotion of Art Culture, la fondation du Caudan.  Elle a exposé, seule ou en groupe, à Maurice (notamment au festival Porlwi), à La Réunion, en Tanzanie et en Irlande. Aujourd’hui, elle enseigne l’art à la galerie d’art contemporain Imaaya. Elle présentera l’œuvre A toi sans nom réalisée à la Cité des Arts. 

Thomas Jean-Louis a suivi le programme d’Université d’été de la FEMIS (école de cinéma à Paris) en 2019. Il a pu y réaliser C’est fini, court-métrage documentaire.

Loya proposera le nouveau projet Blakaz dont l’objectif est de collaborer avec des artistes de l’Océan Indien pour sortir un album suite à plusieurs résidences près du lieu de vie de l’artiste choisi, suivi d’une tournée. Le premier volet se passe à l’île Maurice, le second à Madagascar. Après une première collaboration en mai 2019 avec Menwar, Loya souhaite faire un travail plus approfondi sur la musique séga typique de l’île Maurice. L’intention est d’explorer de nouvelles sonorités en utilisant des sources sonores synthétiques tout en respectant l’esprit du séga typique. Menwar étant un maître de la percussion ravanne, Loya a commencé par étudier son jeu rythmique sur les percussions et le synthétise sur ses machines. Le dialogue entre machines et instruments acoustiques est la colonne vertébrale de ce projet. La percussion ravanne y est mise en valeur, avec deux compositions qui seront consacrées: Une où le rythme ravanne synthétisé accompagne un texte de Menwar parlant de son instrument. Une autre où Menwar chante son jeu de ravanne à la manière du konnakol de la musique carnatique Ti Frère, Georges Armelle, Fanfan.

Babani Soundsystem
Babani Soundsystem est un collectif mauricien de musique fusion entre musique locale et electro, fondé en 2017 sous le label Babani Records. La musique de Babani Soundsystem puise ses racines dans la culture mauricienne et des Mascareignes, et s'émancipe vers d'autres horizons et influences. Le résultat est une proposition musicale très originale et créative, à l'image de leur live, très remarqué à travers l'île, qui s'accompagne d'un univers visuel unique, en collaboration avec le collectif electrocaïne.

 

Consultez notre calendrier d'évènements
J'y Vais
vendredi 23 oct.
19h

IFM

Rs 50 à la porte