retour
vivre ensemble Charles Rojzman
vivre ensemble Charles Rojzman
vendredi 15 avr. 2016

Charles Rojzman est psychosociologue, philosophe praticien et écrivain. Il est le fondateur de la Thérapie Sociale qu'il pratique et développe dans de très nombreux contextes sociaux et institutionnels. Sa recherche est entièrement tournée vers le développement de nouvelles formes d'éducation à la vie démocratique et de modes de prévention de la violence en France et à l'étranger.

 

Après avoir dirigé plusieurs structures de Thérapie Sociale en France, il a créé celle qui perdure aujourd’hui: l’Institut Charles Rojzman. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages et  tient un blog régulier dans le magazine en ligne Huffington Post.

 

Partant de nombreuses expériences de formation et d’intervention, ses équipes mènent des recherches, des projets et des interventions centrés sur la transformation des obstacles pour une vie démocratique véritable et le renforcement de la capacité à coopérer et à vivre ensemble.  Le développement continu de la théorie et de la pratique de la Thérapie Sociale et de sa méthode s’effectue en rapport étroit avec les enjeux de prévention des violences collectives, des tensions et des séparations entre groupes et de la montée des tentations totalitaires.

 

Comment surmonter les obstacles qui empêchent l’harmonie et la sécurité au sein de son couple, de sa famille, de la société ? Comment développer aujourd’hui une véritable fraternité, seule réponse envisageable aux haines montantes qui dressent les êtres humains les uns contre les autres, aux « guerres » qui nous menacent ?

 

Selon Charles Rojzman, trois combats constructifs sont nécessaires pour savoir aimer en des temps difficiles : le combat contre la haine qui rend impossible une fraternité véritable, le combat contre la violence qui se substitue aux conflits nécessaires, le combat contre l’illusion qui nuit à l’esprit critique.

 

Loin d’un vivre-ensemble moralisant et modélisant, Charles Rojzman  propose une vision non culpabilisante de nos malaises relationnels et des pistes simples, des clés essentielles pour construire une vie personnelle et sociale épanouie. À travers une approche originale, accessible et vivante, il propose de nous accompagner dans la découverte et le dépassement des obstacles (tant collectifs, relationnels que personnels) à ce vivre-ensemble.

 

Il débattra de ces questions à l’IFM vendredi 15 avril en compagnie de Issa Asgarraly, qui proposera une ouverture sur le cas mauricien.

Une intervention modérée par la psychologue Nirmala Carta.

 

Bibliographie

  •          La peur, la haine et la démocratie, Paris, Desclée de Brouwer, coll. « Provocation », 1999 (1re éd. 1992)
  •          Sortir de la violence par le conflit. Une thérapie sociale pour apprendre à vivre ensemble, Paris, La Découverte, 2008
  •          Bien vivre avec les autres. Une nouvelle approche : la Thérapie sociale, Paris, Larousse, coll. « L'univers psychologique », 2009
  •          Violences dans la République, l'urgence d'une réconciliation, Paris, La Découverte, coll. « Hors collection Social », 2015 (version actualisée et complétée de Sortir de la violence par le conflit)

En collaboration

  •          avec Véronique Le Goaziou, Comment ne pas devenir électeur du Front National, Paris, Desclée De Brouwer, coll. « Provocation », 1998
  •          avec Sophie Pillods, Savoir vivre ensemble. Agir autrement contre le racisme et la violence, Paris, La Découverte, coll. « Poche Essai », 2001 (1re éd. 1998)
  •          avec Véronique Le Goaziou, Les banlieues, Paris, Le Cavalier Bleu, coll. « Idées reçues », 2006
  •          avec Théa Rojzman, C'est pas moi, c'est lui. Ne plus être victime des autres, Paris, Jean-Claude Lattès, 2006
  •          avec Théa Rojzman, La réconciliation, Paris, Jean-Claude Lattès, 2007 (roman graphique)
  •          avec Igor et Nicole Rothenbühler, La Thérapie Sociale, Lyon, Chronique sociale, coll. « Comprendre la société », 2015 
  •          avec Nicole Rothenbühler, Savoir aimer en des temps difficiles. Les trois combats, Paris, Guy Trédaniel éditeur, 2015 

Contributions à des ouvrages collectifs

  •          Pierre-André Taguieff (dir.), Face au racisme, t. 1 : Les Moyens d'agir, Paris, Seuil, coll. « Points essais »,‎ 1991
  •          Max Pagès (éd.), La violence politique : pour une clinique de la complexite, Ramonville Saint-Agne, Erès, coll. « Sociologie clinique »,‎ 2003 (autour duConflit israélo-palestinien, « La peste émotionnelle », 
  •          Tan Nguyen (dir.), Pourquoi la psychothérapie ? Fondements, méthodes, applications, Paris, Dunod, coll. « Psychothérapies »,‎ 2005  (chap. « La Thérapie Sociale », p. 207-217).
  •          Armen Tarpinian (dir.), Serge Ginger (dir.) et Edmond Marc (dir.), Être psychothérapeute. Questions, pratiques, enjeux, Paris, Dunod, coll. « Psychothérapies »,‎ 2006 (chap. « Prévenir la pathologie sociale », p. 205-213).
  •          Armen Tarpinian (dir.), Laurence Baranski (dir.), Georges Hervé et Bruno Mattéi (dir.), École, changer de cap... : contributions à une éducation humanisante, Lyon, Chronique sociale,‎ 2007 
  •          Laëtitia de Kerchove (dir.) et Anne Ricou (dir.), Parcours de psy, Paris, Le cavalier bleu, coll. « Comment je suis devenu »,‎ 2012 
  •          Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse FF2P (dir.), La psychothérapie aujourd'hui, Paris, Dunod, coll. « Psychothérapies »,‎ 2012 (chap. « Une thérapie sociale, pourquoi ? Une thérapie sociale, comment ? », p. 239-249).
  •          Roland Coutanceau (dir.) et Joanna Smith (dir.), Violences aux personnes. Comprendre pour prévenir, Paris, Dunod, coll. « Psychothérapies »,‎ 2014 (chap. « Violences collectives et thérapie », p. 386-393).
  •          Armen Tarpinian (dir.) et Maridjo Graner (dir.), L'éducation psycho-sociale à l'école : enjeux et pratiques, Lyon, Chronique sociale,‎ 2014 
  •          Anne-Laure Schneider (éd.), Toi, mon frère, toi, ma sœur. Écrivains, artistes et anonymes évoquent leur fratrie, Paris, Albin Michel, 2014 
  •          Armen Tarpinian (dir.), Comprendre ce que nous vivons. À la recherche de l'art de vivre, Lyon, Chronique sociale, coll. « L'essentiel »,‎ 2016 

 

Consultez notre calendrier d'évènements
J'y Vais
vendredi 15 avr.
18h

Galerie (IFM)

Parking disponible

Entrée libre et gratuite!