retour
Sébastien Margéot Terre
Sébastien Margéot Terre
vendredi 19 oct. 2018

De retour avec un album très attendu, Sébastien Margéot distille une joyeuse fusion entre séga typique, rock, pop et jazz, pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Des arrangements d’orfèvre, un album profond et spirituel, une véritable ode à la terre mauricienne.


Auteur, compositeur et interprète au talent rare, lorsque cet enfant de la balle (il est le neveu du grand jazzman Ernest Wiehe) compose, c’est avec la finesse d’un orfèvre. Sébastien Margéot aime prendre son temps, travailler en profondeur, remonter aux origines de la musique pour en tirer la substantifique moelle, dans une précision à la recherche de la perfection.

Passionné par la musique, Sébastien Margéot développe une maîtrise virtuose de la guitare en commençant sa formation classique au conservatoire de Maurice dès l’âge de 9 ans, avant de rejoindre le conservatoire de Toulouse pour des études en harmonie et guitare (avec Laurent Vivet). En parallèle, il s’initie au rock en autodidacte, puis perfectionne son sens de l’improvisation avec une solide formation jazz à Paris, au Centre des Musiques Didier Lockwood, aux côtés de grands noms du jazz comme Benoît Sourisse, André Charlier, Pierre Perchaud… En 2011, il répond à l’appel de la ravanne et choisit de regagner la terre qui l’a vu naître, celle dont les couleurs, les rythmes et la culture constituent une source d’inspiration quotidienne. Passionné par le Sega des origines, il se documente et affine son oreille au son des triangles et des maravannes de ceux qui ont marqué l’histoire de la musique, et notamment de l’incontournable Ti Frer.

Pour cet album, Sébastien Margéot s’entoure de musiciens capables de faire la synthèse entre les traditions et l’avant-garde, pour une musique résolument actuelle et moderne (Vincent Nombro, Christophe “E.T.” Joseph, Jean-Jacques Valéry). Spirituel, profond et inspiré, Sébastien Margéot tente dans cet album de montrer comment la musique peut dresser des ponts entre les gens, par-delà les frontières sociales et identitaires. Surtout, il signe dans cet album une véritable déclaration d’amour à sa Terre, un hommage à l’identité plurielle, et si singulière, des Mauriciens.

Consultez notre calendrier d'évènements
J'y Vais
vendredi 19 oct.
20H

IFM

Billets en vente (IFM) - à partir du lundi 24 sept.
Rs 50/100/250
Infos résa - T : 467 4222