retour
#FocusAfrica - Baloji
#FocusAfrica - Baloji
jeudi 19 mars 2020

Poète, rappeur érudit, auteur-compositeur, acteur, performeur, réalisateur et styliste, Baloji est un artiste total et hautement créatif, à l’énergie impérieuse, saluée sur la scène internationale.

Son style inclassable, convoque sur scène un univers riche où se mêlent les rythmes du Zimbabwe, la rumba du Congo, le bikutsi du Cameroun, une instrumentation traditionnelle qui se fond dans les beats du hip-hop, le funk, l'afrobeat, le jazz et l'afrotrap et de la musique électronique (trance et deep house) dont le Limbourg et la région de Liège (Belgique), où il a grandi, est l'un des berceaux.…

Sur cet univers sonore multiple Baloji laisse glisser des textes affutés et pétris de poésie pour sonder le vertige de ses doutes, sa quête identitaire, ses déboires amoureux, les plaisirs du sexe ou encore son indignation politique. 

Après l'album Hôtel Impala (2008), sa version congolaise (Kinsasha Succursale/2011) est auréolée de 4 étoiles par la presse mondiale (NY Times, Guardian, El Pais, les Inrocks...) et une tournée de plus de 260 concerts à travers le monde, Baloji revient avec un album magistral et viscéral.


La presse en parle

Télérama « Porté par un slam puissant, des textes affûtés et des rythmes variés, le dernier album du rappeur congolo-belge pourrait bien être celui de la consécration. Un rythme obsédant, une chimie sensuelle et sorcière, des couleurs qui explosent en des tableaux somptueux parlant de blues, d’amour et de désir : avec le clip chamanique et luxuriant de Peau de chagrin / Bleu de nuit, tourné dans la jungle congolaise et qu’il a réalisé lui-même, Baloji frappe un grand coup ». 

Libération « un album magistral, dont les qualités littéraires n’entravent pas l’inventivité instrumentale»


Baloji en swahili veut dire "homme de sciences", mais durant la colonisation, sa signification a dérivé́, avec l'évangélisation, vers "hommes de sciences occultes et de sorcellerie".  Ainsi, plaçant la résilience au centre de son travail, Baloji concilie toutes ses influences au service de son propos. 64 Bits & Malachites propose une musique de collusion et de croisement, débridée et libérée des balises de "genres".

Baloji est par ailleurs comédien, il travaille sur plusieurs films en production (d’Andrew Dosunmu (Nigeria) ou Felix Van Groeningen (BEL), Thomas Vincent (FR), NIgel Thilmon (USA) ou encore Tom Barman (BEL).  Enfin,  il s’est taillé une place de choix dans le monde de la mode : modèle chez Louis Vuitton, Burberry, Kris Van Assche, Raf Simmons et plus récemment Eden, Jil Sander, Diesel et Wesc (marque dont il est l’un des ambassadeurs). 

Consultez notre calendrier d'évènements
J'y Vais
jeudi 19 mars
20H

IFM

Rs 100 pour les moins de 25 ans inclus
Rs 150 pour les abonnés de la médiathèque
Rs 300 pour tout public (>25 ans)

Billetterie en ligne uniquement sur Otayo.com