retour
Blues dan Jazz (13e édition) Métanuits & Grand orchestre improvisé - Avec Roberto Negro, Emile Parisien (France), Abaim (Maurice)
Blues dan Jazz (13e édition) Métanuits & Grand orchestre improvisé - Avec Roberto Negro, Emile Parisien (France), Abaim (Maurice)
vendredi 13 sept. 2019

Lorsque les accords du saxophone d’Emile Parisien et du piano de Roberto Negro (Victoires du Jazz 2018) rencontrent les ravanes et les rythmes tipik d’Abaim… Sur scène une quinzaine de jeunes rejoindront les musiciens de jazz… Surprise jubilatoires et folies créatives garanties !


Première partie : Duo Métanuit, Roberto Negro, Emile Parisien (France)
Le duo les Métanuits a conservé tout le mystère, le lyrisme puissant et la texture rythmique du premier quatuor à cordes de Györgi Ligeti Les Métamorphoses nocturnes, dont il est une adaptation, une réinvention.


Deuxième partie : Grand orchestre improvisé avec Roberto Negro, Emile Parisien (France) et le groupe Abaim (Maurice)
Comme chaque année, Blues dan Jazz célèbre la collaboration entre les grands noms du jazz de France et de Maurice. En 2019, les artistes invités depuis l’hexagone ont souhaité se frotter aux rythmes qui font battre l’île.  C’est le jeune groupe Abaim qui les rejoindront en résidence pour une semaine et qui les accompagneront sur la scène du Caudan Arts Centre.


Emile Parisien
« Emile Parisien est la meilleure nouvelle du jazz européen depuis longtemps. » dira Francis Marmande dans Le Monde.
Né en 1982, Emile Parisien est un saxophoniste, musicien et compositeur de jazz. Emile Parisien fonde en 2004 le Quartet avec Julien Touery, Ivan Gélugne et Sylvain Darrifourcq. Il donne un caractère expressionniste à sa musique où prime l’improvisation. Il collabore avec Michel Portal, Jacky Terrasson, Yaron Herman, Daniel Humair, Jean-Paul Céléa, Vincent Peirani, Joachim Kuhn, Stephane Kerecki, Hugo Carvalhais, John Taylor, Eric Serra, Paco Séry, Manu Codjia, Anne Paceo, Roberto Negro… Il reçoit de nombreuses distinctions, les Victoires du Jazz 2018 dans la catégorie « Album sensation de l’année », il est également élu Artiste de l’année aux Victoires du Jazz 2014 (Révélation de l’année aux Victoires du Jazz 2009), prix Django Reinhardt 2012, Lauréat Jazz Primeur 2009. En 2007, Emile Parisien est élu Talent Jazz de la SACEM pour 3 années consécutives.


Roberto Negro
Turinois grandi à Kinshasa, le pianiste et compositeur Roberto Negro a fait ses classes de jazz à Chambéry puis à Paris. Cheville ouvrière du collectif orléanais Tricollectif depuis 2011, Roberto se nourrit du croisement et de la rencontre : le théâtre (Cie Les Veilleurs), la voix  (Élise Caron, Xavier Machault), son appétence pour le duo (Théo Ceccaldi, Émile Parisien). Habitée par une dimension visuelle et narrative, portée par un lyrisme où pointent ses origines italiennes, sa musique absorbe la presque totalité des matériaux musicaux pour la fondre dans un discours sensible où se côtoient malice et exigence artistique. Roberto est élu Victoires du Jazz 2018 dans la catégorie « Album sensation de l’année » pour son trio Dadada et « Coup de Coeur » de l'académie Charles Cros en 2017. Roberto Negro sort en 2018 son premier projet en solo, Kings and Bastards, accompagné d’une création visuelle d’Alessandro Vuillermin et d’un album paru sur le label CamJazz.


ABAIM
Créé en 1988, le groupe de musique Abaim a émergé dans le sillage de l’atelier de musique Abaim. Il rassemble aujourd’hui des jeunes de toutes générations, autour de la pratique musicale, du collectage et de la préservation du patrimoine intangible : des contes aux musiques traditionnelles, du sega tipik aux chansons pour enfant traditionnelles. Rythmes raffinés, traditions orale et fables poétiques résonnent et se partagent avec allégresse chez Abaim, qui emmène avec brio le Sega tipik sur de nouveaux territoires, jeunes, riants et inventifs.  Caractérisé par une créativité et une production foisonnante, le « group Abaim » peut se targuer d’avoir à son actif de nombreux albums, plusieurs ouvrages ainsi qu’une dizaine de distinctions (Maza, MBC, Sabre awards, etc). Le « group Abaim » se distingue par une approche combinant une forme d’éveil musical, avec la conviction que les enfants méritent le plus grand respect, à des méthodes sociales et pédagogiques proches de l’éducation populaire qui en font une institution hors du commun.

 

 

 

Consultez notre calendrier d'évènements
J'y Vais
vendredi 13 sept.
20h

Caudan Arts Center

Billets en vente à Rs 50 / 100 / 250 sur Otayo.com et Caudanartscentre.com 

Pour rappel :
Rs 50 pour les moins de 25ans inclus (sur présentation de pièce d'identité obligatoirement)
Rs 100 pour les abonnés de la médiathèque (sur présentation de la carte adhérent obligatoirement) 
Rs 250 pour tout public