retour
ÉVÉNEMENT REPORTÉ - [Théâtre] - Face à la mère
ÉVÉNEMENT REPORTÉ - [Théâtre] - Face à la mère
vendredi 24 avr. 2020

Evénement reporté à une date ultérieure

 

Un texte lyrique et délicat sur la beauté de l’amour filial qui transcende tout, même la mort. Porté sur scène par un chœur de comédiens et un trio de rock, ce récit universel àa la grâce éblouissante d’une tragédie antique. 

Texte : Jean-René Lemoine
Mise en scène : Alexandra Tobelaim
Création musicale : Olivier Mellano


« Un magnifique chant d’amour et de mort, lyrique et délicat, qui nous conduit vers la lumière, vers la réconciliation, vers l’amour... »

La mère du dramaturge Jean-René Lemoine est assassinée à Port-au-Prince dans des conditions tragiques. Son fils choisit quelques années plus tard de replonger dans ses souvenirs pour lui confier ce qu’il n’a pu et osé lui dire de son vivant. « Les images enfouies de la mère affleurent et s’effacent tour à tour, se superposant aux clichés des continents, des pays et des villes parcourus ensemble, pour se dissoudre enfin dans le cataclysme de la terre natale ». Jean-René Lemoine tisse un texte sensible et polyphonique, qui nous renvoie indéniablement à notre commune condition humaine, à l’instar d’une tragédie antique. « Peut-on, avec les armes impalpables de la poésie, recoudre, retisser le réel ? Peut-on encore, dans l’effroi du monde, inventer des mythologies, tenter  à travers elles de rester debout devant le désastre, éclairer le chaos ? »

Ce poème musical déploie l’universalité de l’amour filial, au-delà du drame intime de Jean-René Lemoine, auteur dont l’œuvre théâtrale a été récompensée par de nombreux prix.  

Touchée par la force de ce texte, Alexandra Tobelaim l’adapte en explorant le lien intime qui unit mère et fils, par-delà les âges. Elle confie ce monologue à un chœur de trois jeunes hommes dont les mots s’entrecroisent ou se dédoublent en écho. Ils sont accompagnés sur scène d’un trio d’instrumentistes (guitare, batterie et contrebasse), pour faire résonner le rock mélancolique et puissant d’Olivier Mellano. Entre chants, voix et paroles, cette belle communauté d’hommes nous livre sans filtre leur authenticité émouvante.


La presse en parle ... 

« Alexandra Tobelaim porte à la scène Face à la Mère, texte ciselé et puissant du dramaturge Jean-René Lemoine. Elle fait de cette élégie à la mère, un chant par-delà la mort bouleversant. [...] Sobre, la mise en scène creuse ce sillon d'une intimité mise au jour, d'une pudeur écorchée vive, et libère tout un monde de sentiments contradictoires inextricablement mêlés, sans pathos aucun. Ce cri d'amour livré à retardement, ces mots, que l'on voudrait avoir exprimés à temps, résonnent en chacun de nous, avec une insistance tenace. Parce que vertigineux et universels. » - La Croix

« Alexandra Tobelaim choisit de faire vivre ce texte en montrant d'abord la douceur de l'amour filial. Elle en extrait, au-delà de la brutalité et de l'amertume du récit, sauvage ou cruel, la finesse de cette étonnante mélancolie douce et douloureuse. Et elle parvient à faire jaillir de l'intimité de ce texte, pourtant très incarné par le parcours et l'histoire extrême de son auteur, un élan universel et incluant, dépassant les lignes de l'individu pour insuffler une dynamique qui atteint chacun. » - I/O Gazette


Biographies 

ALEXANDRA TOBELAIM - METTEUSE EN SCÈNE
Alexandra Tobelaim a le goût des mots. Ceux qui concourent à la p o é t i q u e  d u m o n d e . T e x t e s classiques ou contemporains, écritures dramatiques ou oeuvres littéraires : peu importe tant que l’histoire lui « parle », tant qu’elle fait écho à ses préoccupations d’artiste, de femme et de citoyenne. Elle fonde en 1998 la compagnie Tandaim. Depuis ses débuts, elle tisse des liens de fidélité avec certains théâtres, et ses mises en scène sont désormais présentées partout en France et en Suisse dans des institutions nationales et des réseaux complémentaires. Au cours de ces dernières années, les moments privilégiés passés avec le public ont pris diverses formes, dont des représentations en dehors des théâtres, des « récoltes de matériaux sensibles », des ateliers de pratique théâtrale, des lectures, chez l’habitant, etc. Quelles qu’en soient la forme et la nature, ces actions ont toujours pour objectif de rendre le théâtre accessible au plus grand nombre. C’est dans cette perspective qu’elle conçoit des projets pour l’espace public, notamment à l’invitation de Lieux Publics, centre national de création des écritures urbaines.

 

JEAN-RENÉ LEMOINE - AUTEUR
Jean-René Lemoine est né en 1959 en Haïti. Il est auteur, metteur en scène et comédien. Il travaille également comme formateur. Il a enseigné l’art dramatique au Cours Florent et au Théâtre de la Tempête. Il dirige des ateliers à la Fémis à l’attention des élèves scénaristes. Son travail d’écriture et de création a obtenu de nombreuses récompenses : il est l a u r é a t d e l a F o n d a t i o n Beaumarchais. Il a obtenu le Prix SACD - théâtre pour L’Odeur du Noir. L’Ode à Scarlett O’Hara a obtenu le Grand Prix de la Critique. Il a été lauréat du Prix d’écriture théâtrale de Guérande pour L’Adoration, et boursier de La Villa Médicis hors les murs pour son projet Archives du Sud. Il a également été lauréat du Grand Prix SACD de dramaturgie de langue française pour Erzuli Dahomey, déesse de l’amour, qui est e n t r é e a u r é p e r t o i r e d e l a Comédie-Française en 2012. Sa pièce Vents contraires sera créée à la MC93 en novembre 2019.

 

OLIVIER MELLANO MUSIQUE ET CRÉATION SONORE Olivier Mellano, est violoniste de formation devenu guitariste et c o m p o s i t e u r . É g a l e m e n t improvisateur, auteur, il a collaboré avec de nombreux groupes et artistes français évoluant entre rock, pop, hip-hop, électro et chanson (Miossec, Yann Tiersen, Dominique A…). En solo, il alterne projets personnels pop-rock et compositions pour orchestre s y m p h o n i q u e , e n s e m b l e d e guitares électriques, clavecins, orgue, voix ou quatuor à cordes. Il compose régulièrement pour le théâtre (Stanislas Nordey, David Gauchard, Florent Trochel), le cinéma, la danse (Boris Charmatz, Christine Le Berre…) ou la littérature. Parallèlement à son travail d’écriture musicale, il d é v e l o p p e a c t i v e m e n t l’improvisation en solo, en duo ainsi qu’avec des comédiens et des écrivains. Il est également l’auteur d ’ u n r e c u e i l d e p o è m e s à entendre : La Funghimiracolette et autres trésors de l’équilibre.

 

 

Consultez notre calendrier d'évènements
J'y Vais
vendredi 24 avr.
-

-

-