retour
Chien Bleu Mounawar
Chien Bleu Mounawar
samedi 26 mai 2018

Une création sonore de l'artiste comorien Mounawar, adaptée d'un album écrit et illustré par Nadja, devenu un classique de la littérature jeunesse.


Chien Bleu vient un jour à la rencontre de Charlotte. Dans sa solitude, la petite fille s’attache à lui mais maman ne veut pas de ce chien inconnu à la couleur étrange.
Né sous la plume et le pinceau de Nadja en 1989, Chien Bleu est un conte universel, un livre-source de l’enfance. Évoquant avec finesse les notions de différence et d’amitié, Chien Bleu est devenu spectacle grâce au musicien Mounawar.

Le plateau est nu... L'histoire de Chien Bleu se donne à entendre. Il y a bien sûr la beauté du texte de Nadja porté par la voix off d'Isabelle Martinez, mais aussi ce qu'il inspire à Mounawar. Seul sur scène, le musicien compositeur interprète nous amène dans un un voyage sonore qui laisse place à l'imaginaire du spectateur. Avec sa voix accompagnée des "mounawi" qui commandent un orchestre virtuel, Mounawar ouvre une fenêtre sur nos émotions primaires : la tristesse, la peur, la joie.
Cette œuvre qui traite, à sa façon et avec finesse, de la difficulté à accepter la différence, explore le sillon sans cesse creusé d'une histoire d'amitié entre un enfant et son animal.

Le mot de la metteure en scène, Isabelle Martinez
« Mounawar réinvente ici l’univers intense et magique de l’enfance en jouant de sa voix comme d’un instrument aux multiples possibles. Son adaptation sonore de l’histoire emporte le spectateur au-delà de la frontière fragile du rationnel dans une aventure qui touche avant tout la sensibilité. Les peintures à la gouache de Nadja se changent ici en des tonalités vocales colorées. Les paysages deviennent sonores… La lumière et le son capturent alors l’espace et la matière pour nous livrer l’histoire dans une dimension intangible. Tout est suggéré… puis tout s’évapore aussitôt comme dans un rêve, ce rêve lointain dont on se souvient encore. Peut-être n’en reste-t-il qu’une trace, une sonorité ? Cette force protectrice qu’on appelle depuis l’enfance et qui nous accompagne de son rayon bleu ? J’aimerais que la mise en scène de « Chien bleu » fasse de ce conte un conte sans âge, peuplé d’ombres et de lumières, un conte où les aurores succèdent aux ténèbres, un voyage aux multiples voix, celles du monde sensible, du monde sans mots, le monde de l’intérieur. A chacun d’y reconnaître sa sonorité. »


Consultez notre calendrier d'évènements
J'y Vais
samedi 26 mai
16H

Amphithéâtre  

Gratuit