retour
Blues Dan Jazz 11edition
Blues Dan Jazz 11edition
samedi 07 mai 2016

Un évènement signé IFM-Standard Bank

Avec le soutien Conservatoire François Mitterrand 



Depuis plus de dix ans Blues dan Jazz est le rendez-vous incontournable des amateurs de jazz.  Cette année deux concerts pour un voyage qui vous mènera de New-York au Cap en passant par paris avec deux invités de prestige: l'immense pianiste français Jacky Terrason dont les compositions profondes et d'une inventivité débordante seront partagées ici avec les mauriciens Philippe Thomas et Kersley Pytambar, mais aussi la lauréate du Young Artist Award de la Standard Bank, la sud africaine Siyavuya Makuzeni.

 

Jacky Terrasson, le plus voyageur des pianistes de jazz, est “un pianiste du bonheur” (Telerama). Il fait partie de ces musiciens jubilatoires, capables de transporter son public vers l’euphorie.

Né à Berlin en 1965, d’une mère américaine et d’un père français, il grandit à Paris. Il débute le piano à l’âge de 5 ans et après des études de piano classiques au Lycée, il étudie le jazz notamment avec Jeff Gardner. Sa rencontre avec Francis Paudras (dont le film «Round Midnight» raconte son émouvante rencontre avec Bud Powell) constituera une étape importante dans son parcours initiatique du jazz. Jacky part alors aux Etats-Unis pour le Berklee College of Music. En 1993, Il remporte le prestigieux concours Thelonious Monk et part en tournée avec Betty Carter. Il décide d’habiter à New York où il réside encore aujourd’hui.

Un an exactement après son triomphe au concours Thelonious Monk, Jacky Terrasson est présenté dans le New York Times magazine comme “l’un des trente artistes susceptibles de changer la culture américaine dans les trente prochaines années” et signe avec le prestigieux label Blue Note.  Il réalise ces trois premiers disques en trio pour le label Blue Note (Jacky Terrasson, Reach, Alive). Puis il s’adonne à plusieurs collaborations: «  Rendez-vous » avec Cassandra Wilson, «Whatitis » au côté de Michael Brecker et Mino Cinelu. A partir de 2001, il enregistre pour le label Blue Note: “A Paris” – interpretation personnelle de standards de la chanson française), “Smile” (Meilleur album Jazz de l’année aux Victoires du Jazz en 2003 et Django d’or), et l’album solo “Mirror”.


Ce franco-américain n’a cessé au cours de sa carrière de nous enthousiasmer : par ses prestigieuses collaborations (Dee Dee Bridgewater, Dianne Reeves, Jimmy Scott, Charles Aznavour, RyCooder...), par sa musique minimaliste et énergique. 

En Février 2012, Jacky Terrasson signe avec Universal Jazz France. Son premier disque “Gouache” sortira à l’Automne, une célébration joyeuse de ses 20 ans de carrière. Il y est entouré de la fine fleur de la jeune génération jazz new-yorkaise ainsi que de Michel Portal, Stephane Belmondo, Minino Garay et la chanteuse CecileMcLorin-Salvant. Il se produit régulièrement en solo et en trio dans les plus grands festivals de Jazz (Montreal, San Francisco, Montreux, NorthSea Jazz, Marciac), dans les plus prestigieux festivals de piano (Klavier Ruhr Festival, Lucerne, La Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins). Il joue régulièrement en Asie (principalement au Japon, en Corée du Sud et en Chine), en Europe et aux Etats-Unis.

Pour décrire son jeu, on cite à son égard Bud Powell pour sa vélocité soigneusement contrôlée, Ahmad Jamal pour son sens de la respiration mais aussi sa connaissance des compositeurs savants français (Ravel, Fauré, Debussy). Fondant sous ses doigts les inventions et les couleurs des plus grands pianistes d’hier et aujourd’hui, il a créé son propre style, tout en subtilité, fraîcheur, aisance et désir de réinventer, encore et toujours. 



Rendez-vous les 6 et 7 mai pour deux concerts mémorables!!

 

                

 

 

 

 

 

 

Consultez notre calendrier d'évènements
J'y Vais
samedi 07 mai
20h

Conservatoire François Mitterrand

 

Billets en vente à l'IFM/CCEF

Rs 50 | 150 | 250

Passe pour les deux concerts à Rs 450