retour
La douleur - Emmanuel Finkiel
La douleur - Emmanuel Finkiel
jeudi 11 avr. 2019

« La douleur » est un film dramatique réalisé d'après le roman éponyme de Marguerite Duras sur la Seconde guerre mondiale.  Ce long métrage représentera la France aux Oscars 2019 du meilleur film en langue étrangère. 

Synopsis :

En 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider...


Ce film, c’est :

2 prix : 
Swann d'Or de la meilleure actrice (Mélanie Thierry)
Prix Gonzague Saint Bris du Meilleur scénario adapté d'une œuvre littéraire (Emmanuel Finkiel)

Et 9 nominations : 
César du Meilleur film français de l'année
César du Meilleur réalisateur (Emmanuel Finkiel)
César de la Meilleure actrice (Mélanie Thierry)
César de la Meilleure photographie (Alexis Kavyrchine)
César du Meilleur son (Aline Gavroy, David Vranken, Antoine-Basile Mercier)
César des Meilleurs costumes (Sergio Ballo, Anaïs Romand)
César des Meilleurs décors (Pascal Le Guellec)
César de la Meilleure adaptation (Emmanuel Finkiel)
Lumières de la presse étrangère (24e édition) de la Meilleure actrice (Mélanie Thierry)


Critiques presse :

« Dans cette superbe adaptation du roman autobiographique de l’écrivaine, Emmanuel Finkiel recrée l’atmosphère inquiète de la Libération de Paris » - Anne Diatkine, Libération

« Sans doute une des adaptations de Duras les plus intelligentes et formellement abouties, dont les décharges émotionnelles dévastent régulièrement le spectateur. » - Simon Riaux, Ecran Large

« Sans fard, ce portrait de femme est d'une richesse psychologique rare, un grand personnage de littérature et de cinéma à laquelle Mélanie Thierry donne corps dans toutes les nuances de la vie et de la douleur. » - Yannick Vely, Paris Match

« Au début, c'est beau. Singulièrement beau. Et puis ça devient répétitif. Lourdement. » - Christophe Carrière, L’Express

Consultez notre calendrier d'évènements
J'y Vais
jeudi 11 avr.
19H

IFM

Durée : 2hrs 7mins
Restauration au Bôzar café
Gratuit